La lettre d’information hebdomadaire N°343 du lundi 24 juin 2019

La lettre d’information hebdomadaire N°343 du lundi 24 juin 2019

La Tendance

  ‘‘Il y a cinquante ans, le 20 juin 1969, Georges Pompidou entrait à l’Élysée. ’’

Ce passage de l’éclairant « nœud gordien » qu’il publia peu de temps avant sa mort en 1974 est terriblement d’actualité…
« Je veux dire que la République ne doit pas être la République des ingénieurs, des technocrates, ni même des savants. Je soutiendrais volontiers qu’exiger des dirigeants du pays qu’ils sortent de l’ENA, de Polytechnique est une attitude réactionnaire qui correspond exactement à l’attitude du pouvoir royal à la fin de l’Ancien régime exigeant des officiers un certain nombre de quartiers de noblesse.
La République doit être celle des « politiques » au sens vrai du terme, de ceux pour qui les problèmes humains l’emportent sur tous les autres, ceux qui ont de ces problèmes une connaissance concrète, née du contact avec les hommes, non d’une analyse abstraite, ou pseudoscientifique, de l’homme.
C’est en fréquentant les hommes, en mesurant leurs difficultés, leurs souffrances, leurs désirs et leurs besoins immédiats, tels qu’ils les ressentent ou tels parfois qu’il faut leur apprendre à les discerner, qu’on se rend capable de gouverner, c’est-à-dire, effectivement, d’assurer à un peuple le maximum de bonheur compatible avec les possibilités nationales et la conjoncture extérieure.
L’époque n’est plus à Louis XIV dans son palais de Versailles, au milieu de ses grands, mais rien n’y ressemblerait davantage qu’un Grand Ordinateur dirigeant de la salle de commande électronique le conditionnement des hommes. Mieux vaut encore, pour prendre un exemple concret, un patron de combat contre lesquels des syndicats puissants défendent les droits des travailleurs, qu’une machine IBM réalisant les conditions propres à obtenir le rendement maximum dans une ambiance de musique douce et de couleur apaisante. Le bonheur que nos ingénieurs préparent à l’homme de demain ressemble vraiment trop aux conditions de vie idéales pour animaux domestiqués.
En vérité, l’avenir serait plutôt à Saint Louis tel qu’on se l’imagine sous un chêne au milieu de son peuple, c’est-à-dire à des chefs ayant une foi, une morale et répudiant « l’absentéisme du cœur ». À défaut qu’on puisse en arriver là, et nous en sommes loin, il faut des institutions, des institutions qui assurent à toutes les étapes de la vie, à tous les échelons de la société, dans tous les cadres où s’insère la vie individuelle – famille,profession, province, patrie – le maximum de souplesse et de liberté. Cela, afin de limiter les pouvoirs de l’État, de ne lui laisser que ce qui est sa responsabilité propre et qui est de nos jours déjà immense, de laisser aux citoyens la gestion de leurs propres affaires, de leur vie personnelle, l’organisation de leur bonheur tel qu’ils le conçoivent, afin d’échapper à ce funeste penchant qui, sous prétexte de solidarité, conduit tout droit au troupeau. Cela, afin de permettre au peuple de choisir ses dirigeants en connaissance de cause, de percevoir à l’extérieur et avant qu’il ne soit trop tard ceux qui pourraient être tentés par le pouvoir sans limites que donnent les moyens techniques.
Car cette évolution parallèle à laquelle nous avons assisté de l’anarchie des mœurs et de l’accroissement illimité du pouvoir étatique va bien au-delà des récriminations contre la dictature des bureaux ou alors faut-il l’entendre au sens de l’univers de Kafka. Elle porte en elle-même un péril immense et dans lequel nous pouvons tomber de deux manières opposées. Soit en faisant prévaloir l’anarchie, qui détruirait rapidement les bases mêmes de tout progrès et déboucherait fatalement sur un totalitarisme de gauche ou de droite ; soit en allant directement vers la solution totalitaire. Le péril n’est pas illusoire. Les théoriciens peuvent, dans l’abstraction, accumuler les raisonnements subtils et compliquer à l’envi les nœuds du problème humain. Nous sommes arrivés à un point extrême où il faudra, n’en doutons pas, mettre fin aux spéculations et recréer un ordre social.

Quelqu’un tranchera le nœud gordien. La question est de savoir si cela sera en imposant une discipline démocratique garante des libertés ou si quelque homme fort et casqué tirera l’épée.

 

VIE PUBLIQUE

 

FLASH SPÉCIAL

Création par la FEDOM d’un nouvel outil d’évaluation des délais de paiement

La FEDOM va mettre en place dans les prochains jours un outil en ligne d’évaluation des délais de paiement des factures des entreprises par les acheteurs publics. Son objectif : quantifier le volume des créances dues et les délais moyens de paiement réels. Les résultats obtenus nous permettront de dresser une cartographie de l’ampleur de la dette réelle à l’égard des entreprises par territoire, par collectivité et par type d’acheteur.
Ce travail de fond entamé par la FEDOM trouve aujourd’hui sa raisonnance dans une mission confiée par le Gouvernement à la Cour des Comptes et à l’Inspection générale de l’Administration concernant les « délais de paiement des collectivités ultramarines »

Dans sa lettre, le Gouvernement s’appuie sur les constats formulés depuis plusieurs mois par la FEDOM pour demander aux corps d’inspection d’une part de réaliser « un diagnostic précis de la situation de ces délais de paiement excessifs par type d’entreprise et de leur cause pour tous les niveaux de collectivités et tous les DROM », et d’autre part de proposer les actions et les propositions pertinentes sur les points précis régulièrement soulevés par les acteurs économiques.
Lire la lettre de mission : HTTPS://FEDOM.ORG/WP-CONTENT/UPLOADS/2019/06/LETTRE-DE-MISSION-DELAIS-DE-PAIEMENT.PDF

DU CÔTÉ DU PARLEMENT

Audition d’Annick Girardin par la délégation outre-mer de l’Assemblée nationale

La ministre des outre-mer a été auditionnée pour la seconde fois par la délégation outre-mer de l’Assemblée nationale. Un bilan des principales mesures issues de la revue des aides économiques a notamment été réalisé.

Commentaire FEDOM : La ministre des outre-mer a été auditionnée pour la seconde fois depuis le début de la législature par la délégation outre-mer de l’Assemblée nationale. Dans son intervention liminaire, elle a d’abord dressé un rapide bilan des principales mesures issues de la revue des aides économiques réalisée en 2018 puis a évoqué en deuxième partie les grands enjeux à venir, notamment dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020.
Lire la suite de l’analyse FEDOM : https://fedom.org/2019/06/24/analyse-fedom-sur-laudition-dannick-girardin-par-la-delegation-outre-mer-de-lassemblee-nationale/
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7843944_5d0b2ceb909bd.delegation-aux-outre-mer–rencontre-avec-une-delegation-de-l-association-etudiante-sciences-%EF%BF%BD–aud-20-juin-2019

Le plan de convergence Mayotte annoncé à 1,6 milliard d’euros en réponse au projet de loi Développement pour Mayotte de Kamardine

Infrastructures sous dotées, rattrapages des prestations sociales, dotations aux collectivités : la proposition de loi de Mansour Kamardine a été présentée lors de la séance de l’Assemblée nationale jeudi dernier. En réponse, la ministre Annick Girardin a annoncé un plan de convergence de 1,6 milliard d’euros.

https://lejournaldemayotte.yt/2019/06/21/le-plan-de-convergence-mayotte-annonce-a-16-milliard-deuros-en-reponse-au-projet-de-loi-developpement-pour-mayotte-de-kamardine/

Mission sur les finances locales outre-mer

Jean-René Cazeneuve, député du Gers et Georges Patient, sénateur de Guyane, sont chargés par le Premier ministre d’une mission temporaire ayant pour objet les finances des collectivités locales en outre-mer.
https://www.blada.com/boite-aux-lettres/infos-citoyennes/14636-Georges_PATIENT_Mission_sur_les_finances_locales_outre-mer.htm

Les députés Lénaïck Adam (Guyane) et Claire Guion-Firmin (Saint-Martin & St Barth) ont été désignés rapporteurs d’une mission d’information relative à la lutte contre la vie chère dans les Outre-Mer.

La délégation de l’Outre-mer à l’Assemblée Nationale a souhaité mettre en place une rapport d’information sur la vie chère en Outre-mer. Cette mission d’information vient compléter les travaux entrepris en ce sens : nomination d’un délégué à la concurrence Outre-Mer, expérimentation du « panier péi », amélioration du dispositif bouclier qualité-prix, association d’un panel de 50 citoyens aux travaux de l’observatoire des prix, marges et revenus (OPMR).
Dans un communiqué, le député Lénaick Adam affirme que « cette mission sera l’occasion pour les deux co-rapporteurs de réaliser un point d’étape sur les différents dispositifs mis en place afin de tendre vers une harmonisation des prix entre l’Hexagone et les Outre-Mer mais aussi d’aborder la problématique du caractère monopolistique des marchés ultramarins, sous-jacente à celle de la cherté de la vie».
(D’après Outremers 360)

Outre-mer : les fonds européens restent sous-utilisés

Les fonds structurels européens destinés aux régions d’Outre-mer et aux zones rurales restent particulièrement sous-utilisés, a pointé aujourd’hui un responsable de Bercy devant une mission d’information du Sénat sur cette thématique.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/outre-mer-rural-des-fonds-europeens-restent-sous-utilises-20190620

Pièces auto détachées : Un amendement ouvrant à la concurrence le marché des pièces détachées automobiles adopté

Les parlementaires Victorin Lurel et Hélène Vainqueur-Christophe ont salué l’adoption d’un amendement permettant de réduire de 25 ans à 10 ans, le délai durant lequel les pièces de carrosserie restent sous le monopole des constructeurs.
http://outremers360.com/politique/pieces-auto-detachees-un-amendement-ouvrant-a-la-concurrence-le-marche-des-pieces-detachees-automobiles-adopte/?fbclid=IwAR1e3NPy3hVhV7_YARp9rPN-ZBWlcpqS8oEQacOFm9GIzxVpgy07AsvMb4I

La commission d’enquête chlordécone commence ses auditions en juillet

La commission Chlordecone s’est réunie ce mardi 18 juin afin de désigner les membres et le président. Le député Serge Letchimy présidera la commission, Justine Bénin, député de la 2e circonscription de Guadeloupe, en sera la rapporteur.
Aide à la filière sucrière à La Réunion et en Guadeloupe : « Le sujet est en débat » répond le gouvernement à Huguette Bello

A l’Assemblée nationale, la députée Huguette Bello a interrogé le gouvernement à propos du maintien dans le projet de loi de finances 2020 d’une aide annuelle de 38 millions d’euros accordée à la filière sucrière à La Réunion et en Guadeloupe. « Vous aurez une réponse très rapidement », répond Annick Girardin qui explique que « le sujet est en débat ».

https://la1ere.francetvinfo.fr/aide-filiere-sucriere-reunion-guadeloupe-sujet-est-debat-repond-gouvernement-huguette-bello-722412.html

Moetai Brotherson en mission parlementaire dans les îles

Le député souverainiste Moetai Brotherson prépare une tournée dans les archipels à la rencontre des citoyens polynésiens. Des exposés et débats publics sur des thèmes institutionnels seront organisés pour « informer le peuple polynésien ».
https://www.tahiti-infos.com/Moetai-Brotherson-en-mission-parlementaire-dans-les-iles_a182380.html

DU CÔTÉ DU GOUVERNEMENT

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique en déplacement en Guadeloupe

L’essentiel de cette visite en Guadeloupe tournera autour de la question des sargasses et de l’eau avec des visites de chantier et des rencontres avec les associations et les élus.
https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/emmanuelle-wargon-secretaire-etat-aupres-du-ministre-transition-ecologique-guadeloupe-compter-aujourd-hui-723220.html/

DU COTE DU TERRITOIRE

Plan de protection des risques naturels (PPRN) de St Martin: comment les enjeux économiques et le risque ont-ils été croisés ?

La collectivité concertée par les services de l’Etat a proposé des zones où l’intérêt économique stratégique était prépondérant, autrement dit où les contraintes devaient être réduites pour permettre un futur développement. Il s’agit des principaux centres urbains et touristiques : Marigot, Quartier d’Orléans et Baie Orientale. Il ne s’agit pour l’instant que d’un projet de zonage, la révision du PPRN doit entrer en vigueur en fin d’année.
http://www.soualigapost.com/fr/actualite/30320/environnement/pprn-comment-les-enjeux-%C3%A9conomiques-et-le-risque-ont-ils-%C3%A9t%C3%A9-crois%C3%A9s

Jacques Billant prend ses fonctions de préfet de La Réunion

Le successeur d’Amaury de Saint-Quentin démarre officiellement ses missions ce lundi.

https://www.linfo.re/la-reunion/societe/jacques-billant-prend-ses-fonctions-de-prefet

Edouard Fritch demande un « soutien franc » de l’Etat pour la rénovation des aéroports

Lors de la rencontre avec la ministre des outre-mer, Annick Girardin, ont été abordés la rénovation, l’agrandissement et la reconstruction de l’aéroport de Faa’a, devenu « une urgence aujourd’hui », mais aussi du transfert des aéroports secondaires de Bora Bora, Uturoa et Rangiroa, ou encore de la construction d’un aéroport de dégagement sur la Polynésie française. Ont également été abordés les sujets de la convention Santé-solidarité, les plans de convergence, la nomination d’un nouveau Haut-Commissaire en Polynésie et la politique diplomatique de la France dans le Pacifique.

https://www.tahiti-infos.com/Fritch-demande-un-soutien-franc-de-l-Etat-pour-la-renovation-des-aeroports_a182335.html

Bilan d’activité 2018 de la Région: 643 millions d’euros investis et « près de 93% des engagements tenus »

Le président de Région, Didier Robert, est revenu sur le compte administratif 2018 ainsi que le bilan d’activités de l’année écoulée de la Pyramide inversée.

RAPPORT , ÉTUDES ET AVIS

Etude du rôle des matériaux de construction dans le coût du logement social à La Réunion

Les organisations professionnelles agissant dans la filière du BTP à La Réunion, l’ADIR, la FRBTP, le SICR et l’UNICEM La Réunion, sous la coordination du MEDEF Réunion, ont mandaté le Cabinet PwC Strategy& pour réaliser une étude visant à analyser le coût du logement social à La Réunion et apporter un éclairage factuel sur le véritable rôle du prix des matériaux de construction dans ce coût.

https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/Etude-coût-du-logement-social_18Juin-2019_vf711-002.pdf

L’économie calédonienne « à marée basse » selon l’IEOM

L’Institut d’émission d’Outre-mer vient de publier ses tendances conjoncturelles pour le premier semestre 2019 et le bilan est morose. En cause, la mise en place de la TGC, les incertitudes institutionnelles et les cours instables du nickel.

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/economie-caledonienne-maree-basse-ieom-722586.html

Guyane : une amélioration du climat des affaires tempérée par un certain attentisme, selon le dernier rapport de l’IEDOM

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) vient de publier son rapport sur la Guyane pour l’année 2018. L’étude relève des signes d’amélioration de l’économie, tempérés cependant par un certain attentisme, notamment dans le secteur du BTP. A contrario, certains secteurs comme l’hôtellerie restauration, les activités de tourisme ou le transport aériens connaissent une légère hausse.
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane-amelioration-du-climat-affaires-tempere-certain-attentisme-dernier-rapport-iedom-721236.htm

VIE ASSOCIATIVE

VIE DE LA FEDOM

Agenda de la semaine du 17.06.2019

– Participation de la FEDOM à la Conférence broadcast « Ultramarins d’origine ou de coeur ? En partenariat avec Business France : « Soyez acteurs de l’internationalisation des Outre-mer avec les VIE »
– Participation de la FEDOM au COPIL Mission Amiante orgznisé à la DGOM

Agenda prévisionnel de la FEDOM

– Déplacement de la FEDOM accompagnée du MEDEF Nouvelle-Calédonie à Bruxelles
– Participation de la FEDOM à la présentation projet Synergie par le Cluster Maritime Français

La FEDOM remet en place le simulateur en ligne sur les exonérations de charges sociales patronales

Le nouveau régime d’exonérations de charges sociales patronales outre-mer, qui a remplacé le 1er janvier 2019 l’ancienne « LODEOM sociale » et le CICE majoré outre-mer, est en train de se mettre en place de manière opérationnelle. L’enjeu du simulateur réactualisé est de mieux identifier l’impact des nouveaux taux et seuils d’exonération en prévision de la clause de revoyure prévue avec le Gouvernement d’ici à l’été.
Accéder au logiciel : HTTPS://SIMULATEUR.FEDOM.ORG/.

VIE DES ADHÉRENTS

Aide compensatoire à la filière sucrière : l’Etat lâchera t-il la canne ?

Reçu la semaine dernière au ministère de l’agriculture, le patron de Tereos n’a obtenu aucune réponse sur l’aide compensatoire destinée à la filière canne-sucre. Philippe Labro s’indigne de ce « désengagement » de l’Etat qui serait lourd de conséquences pour l’économie de l’île.
https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/Article_LeQuotidiendeLaRéunion-002.pdf

Manifeste des Présidents des CMA (Chambre des métiers et de l’artisanat) des Antilles-Guyane

Une disposition législative exonérant certains artisans de la taxe pour frais de CMA fait plonger l’avenir de la structure dans l’incertitude.
https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/Manifeste-de-Cayenne-ppt-002.pptx

Communiqué de presse du MEDEF Guyane en soutien à la CMA Guyane
https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/IMG-20190618-WA0000-002.jpg

Air Tahiti Nui au Bourget : « Beaucoup de fierté » pour la compagnie polynésienne

Pour la première fois, un appareil d’Air Tahiti Nui paradait lors des traditionnelles démonstrations en vol de ce grand rendez-vous de l’aéronautique. À noter qu’Air Tahiti Nui était une des rares compagnies, la seule Outre-mer, à être présente sur le Salon.
http://outremers360.com/economie/air-tahiti-nui-au-bourget-beaucoup-de-fierte-pour-la-compagnie-polynesienne/

La CCIMA obtient les fonds pour la création de sa pépinière d’entreprise

Déposé dans le cadre du fonds exceptionnel d’investissement du Ministère des Outre-mer, le projet de pépinière d’entreprise porté par la CCIMA a obtenu une dotation d’un million d’euros de la part du Ministère. Ce projet soutenu aussi par le territoire, a pour objectif de réunir les services aux entrepreneurs et futurs entrepreneurs, de créer un centre d’information jeunesse, un incubateur et des bureaux.

Ponant : le casse-tête du recrutement d’officiers français

S’il est vrai que la compagnie ne peine pas trop à trouver des lieutenants, ce n’est pas le cas pour les officiers confirmés. Une situation qui s’explique par le fait que Ponant arme ses navires sous registre Wallis-et-Futuna, disposant d’un régime moins avantageux que le RIF (Registre International Français) , notamment en termes de congés payés. Pour attirer les officiers, jeunes et moins jeunes, Ponant met donc davantage en avant « des salaires évolutifs », « la carrière à progression rapide », la « qualité des navigations » ou encore « les destinations desservies par la compagnie ».

https://www.meretmarine.com/fr/content/ponant-le-casse-tete-du-recrutement-dofficiers-francais

Assemblée générale de la CCI Réunion

La CCI Réunion a validé ses comptes 2018 qui se traduisent par un résultat net de 3.7 millions d’euros mais surtout un résultat d’exploitation de 1.2M€ alors qu’il était négatif un an plus tôt. Le but est à présent de développer les revenus locatifs.

https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/CCIR.png

Cérémonie de clôture du Trophée Entreprise & Territoire 2019

La cérémonie de clôture du Trophée Entreprise & Territoire organisé par la CPME Réunion s’est tenue jeudi dernier. Ce concours récompense chaque année l’entrepreneuriat positif et distingue les ambitions des TPE et PME locales en faveur de leur territoire.

https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/trophee.pdf

Contact-Entreprises se penche sur l’aide au retour des jeunes talents

L’association de promotion de l’entrepreneuriat, qui compte aujourd’hui quelque 250 adhérents, a tenu son assemblée générale il y a quelques jours. L’association qui entend accompagner et inspirer les entrepreneurs locaux a également misé cette année sur l’aide au retour des jeunes talents.

https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/economie/contact-entreprises-se-penche-sur-l-aide-au-retour-des-jeunes-talents-525783.php

Un nouveau label Produit en Guyane

La chambre de commerce et d’industrie de Guyane veut promouvoir le savoir-faire guyanais. Le label Produit en Guyane sera donc une marque de qualité, destinée à dynamiser le marché local et à soutenir l’activité économique du territoire.

https://www.franceguyane.fr/actualite/economie-consommation/un-nouveau-label-produit-en-guyane-447422.php

L’ancrage local, un engagement fort de SUEZ en Outre-mer : L’interview de Bertrand Camus, Directeur général du Groupe

Directeur général du Groupe depuis le 14 mai, Bertrand Camus s’adresse aux Outre-mer dans une interview.

Lire son interview : http://outremers360.com/economie/lancrage-local-un-engagement-fort-de-suez-en-outre-mer-linterview-de-bertrand-camus-directeur-general-du-groupe/

Salon du Bourget : Air Tahiti fait le plein

La compagnie Air Tahiti sera dotée de nouveaux avions prochainement. Un contrat a été signé avec un constructeur franco-italien au salon du Bourget, pour l’achat de 2 ATR42 600S. Il s’agit d’appareils permettant un décollage et un atterrissage court…

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/polynesie-francaise/salon-du-bourget-air-tahiti-fait-plein-723460.html

VIE DES PARTENAIRES

Frédéric Moncany de Saint-Aignan réélu à la tête du Cluster Maritime Français

Lors de l’Assemblée générale du Cluster Maritime Français qui s’est déroulée le mercredi 19 juin 2019, Frédéric Moncany de Saint-Aignan a été réélu, à l’unanimité, à la tête de l’association pour une durée de trois ans. La FEDOM lui présente ses sincères félicitations.

https://www.meretmarine.com/fr/content/frederic-moncany-de-saint-aignan-reelu-la-presidence-du-cluster-maritime-francais

SMA : La pédagogie innovante et le numérique au service des jeunes

Une dizaine d’experts de la pédagogie innovante et du numérique étaient conviés afin de développer des pistes de réflexion en faveur des 6000 jeunes volontaires ultramarins du Service militaire adapté (SMA). Des pistes de travail ont été dégagées comme l’approche par compétence, l’importance de susciter le plaisir dans l’apprentissage, sans oublier l’idée d’effort et de règles. Autre point relevé, le numérique ne doit pas annihiler l’importance de l’écriture, outil nécessaire à une bonne intégration dans la société.

http://outremers360.com/societe/sma-la-pedagogie-innovante-et-le-numerique-au-service-des-jeunes/

Collectivités locales ultramarines : L’ACCD’OM à Paris pour défendre la répartition de la dotation globale de fonctionnement en Outre-mer

Une délégation de l’ACCD’OM était en mission à Paris du 3 au 8 juin 2019.

http://outremers360.com/fil-info-appli/collectivites-locales-ultramarines-laccdom-a-paris-pour-defendre-la-repartition-de-la-dotation-globale-de-fonctionnement-en-outre-mer/

 

ACTUALITÉS

BRÈVES

1er Forum des Projets de La Réunion

Dans le prolongement du 2ème Forum des Projets Outre-mer autour du thème de l’économie sociale et solidaire qui s’est tenu à Paris en mars 2019, Le préfet de La Réunion et Nexa organisent le premier Forum des Projets de La Réunion sur les thématiques de l’économie circulaire et de la valorisation des déchets. Ce forum aura lieu le lundi 1er juillet 2019 de 13h30 à 19hau Moca – Domaine de Montgaillard à Saint Denis

Marchés publics : 110 millions d’euros attribués aux TPE et PME en 2018

Les indicateurs dévoilés – harmonisés et présentés publiquement à l’occasion du troisième anniversaire de l’association SBA Réunion – ont été construits sur la base d’un cahier des charges baptisé « Grille Triple A ». Ils quantifient notamment : la part de marché attribuée aux entreprises locales, les délais de paiement, la pratique de l’allotissement, le nombre de procédures déclarées sans suite ou infructueuses, le nombre de marchés résiliés pour cause de défaillance du titulaire (dépôt de bilan etc.), et le traitement des offres anormalement basses.

Lire le communiqué de presse : https://fedom.org/wp-content/uploads/2019/06/2019.06.18-Communiqué-Bilan-3-ans-SBA.pdf

La compagnie aérienne Talofa airways veut desservir Wallis et Futuna

Talofa Airways a demandé les autorisations nécessaires au gouvernement des Samoa et plus précisément au Ministère du Transport et des Infrastructures l’autorisation d’étendre son réseau afin de desservir Niue mais également Wallis et Futuna.

https://la1ere.francetvinfo.fr/wallisfutuna/compagnie-aerienne-talofa-airways-veut-desservir-wallis-futuna-721912.html

La Cinor lance son pacte d’engagements en faveur des entreprises

La Cinor a présenté son pacte d’engagements en faveur des entreprises. Le président de la Cinor a rappelé que « nous nous sommes, dans notre projet de territoire, fixé un objectif : créer de l’emplois par chacun de nos projets. Certains, sont d’ores et déjà réalisés, mais elle nous faut aller plus loin pour arriver à la totale effectivité de ce qui ne sera alors plus une promesse ».

http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2019/06/20/economie-la-cinor-lance-son-pacte-d-engagements-en-faveur-des-entreprises,103838.html

De jeunes Martiniquais transforment les algues sargasses en carton ou en bois

Christophe Germé, étudiant en physique-chimie et Precilla Lambert, étudiante en biologie viennent de réussir à transformer les algues sargasses en une solution solide pour en faire du carton ou du bois.
« Nous allons rajouter quelques fibres végétales et obtenir du carton biodégradable à moindre coût, qui nous permettra de fabriquer des boîtes », explique Christophe Germé.

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/jeunes-martiniquais-transforment-algues-sargasses-carton-bois-722238.html

La banane des Antilles reprend des parts de marché

En 2018, 643 000 tonnes de bananes sont arrivées sur le marché français, confirmant la tendance d’une hausse des ventes. « Aujourd’hui, on peut dire que la banane de Guadeloupe et de Martinique a repris ses parts de marché et a retrouvé un niveau supérieur à 30% de parts de marché » a expliqué Xavier Martin, administrateur de l’Association Interprofessionnelle de la Banane et directeur opérationnel de l’UGPBAN.

https://www.rci.fm/deuxiles/infos/Economie/La-banane-des-Antilles-reprend-des-parts-de-marche

La destination Tahiti et ses îles sacrée “ meilleure destination outre-mer

La destination Tahiti et ses îles a le vent en poupe depuis quelques années sur le marché français (+ 49 % de touristes français entre 2013 et 2018). Ceci en partie du fait que Tahiti tourisme a renforcé ses efforts de promotion de la destination sur le marché français, avec le soutien des partenaires locaux et des professionnels sur le marché.

http://www.ladepeche.pf/destination-tahiti-i%CC%82les-sacreemeilleure-destination-outre-mer/

Les ADEME de Nouvelle-Calédonie et Polynésie se réunissent autour de « la gestion des déchets » dans le Pacifique

Animé par de nombreux intervenants, ce premier séminaire conjoint sur la gestion des déchets dans le Pacifique sera l’occasion d’aborder différentes problématiques et permettra les échanges et le partage avec une délégation d’acteurs de Polynésie ainsi que de Wallis et Futuna.

http://outremers360.com/planete/les-ademe-de-nouvelle-caledonie-et-polynesie-se-reunissent-autour-de-la-gestion-des-dechets-dans-le-pacifique/

JOURNAL OFFICIEL

JO du 20.06.2019

Arrêté du 17 juin 2019 portant nomination de Mémona Hinterman-Affejee au conseil d’administration de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité (LADOM). Monsieur Philippe Jock est renouvelé dans ses fonctions.

Décret du 19 juin 2019 chargeant un député d’une mission temporaire ayant pour objet les finances des collectivités locales en outre-mer : M. Jean-René Cazeneuve (Gers)

Décret du 19 juin 2019 chargeant un sénateur d’une mission temporaire ayant pour objet les finances des collectivités locales en outre-mer : M. Georges Patient (Guyane)

JO du 21.06.2019

Décret n° 2019-613 du 19 juin 2019 relatif à la simplification des déclarations sociales des employeurs (employeurs implantés en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à La Réunion, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin)

JO du 22.06.2019

Arrêté du 20 mai 2019 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ; Martinique, Inondations et coulées de boue du 16 avril 2018 et mouvements de terrains (hors sécheresse géotechnique) du 16 avril 2018 au 17 avril 2018 : Commune de Ducos.

JO du 23.06.2019

Arrêté du 3 mai 2019 pris pour l’application du premier alinéa de l’article 242 septies du code général des impôts (Registre des intermédiaires en défiscalisation)

Décret du 21 juin 2019 portant fin de délégation dans les fonctions de procureur financier (chambres régionales des comptes La Réunion et Mayotte) – Mme LEGRAND (Isabelle)

Arrêté du 17 juin 2019 portant mutation (tribunaux administratifs et cours administratives d’appel) : M. Wegner (Stéphane), président du corps des magistrats des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel, président des tribunaux administratifs de la Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, est muté en qualité de premier vice-président du tribunal administratif de Lyon à compter du 1er septembre 2019.

social position

Partager cet article