La lettre d’information hebdomadaire N° 280 du lundi 12 février 2018

La lettre d’information hebdomadaire N° 280 du lundi 12 février 2018

La Tendance

Investir pour une employabilité durable : la ministre propose 7 axes d’évolution pour le SMA (Service Militaire adapté)

A l’occasion du colloque du SMA organisé au Conseil économique, social et environnemental le 8 février dernier, Annick Girardin a détaillé les axes d’évolution pour le SMA à horizon 2025.

La ministre propose tout d’abord de renforcer l’accompagnement médical, psychologique et social des jeunes du SMA, de manière individualisée, afin de lever les freins à leur insertion socioprofessionnelle. Le deuxième axe sera d’inscrire le SMA dans la dynamique de l’alternance, en jouant non seulement le rôle de « sas » de préparation, mais aussi en favorisant l’intégration directement en deuxième année d’une formation qualifiante ou diplômante des jeunes du SMA ayant acquis le niveau de compétences nécessaire.

Le troisième axe, qui fait le lien avec le second, sera d’inscrire le SMA dans une dynamique de formation qualifiante – c’est-à-dire avec certification et titre professionnels – susceptible d’améliorer durablement l’accès des jeunes à l’emploi, le but étant, pour la ministre, que chaque SMA développe un pôle de compétence spécifique, en lien avec les besoins ou potentiels de chaque territoire.

La ministre souhaite également mettre en œuvre un plan ERASMUS SMA visant à développer la mobilité inter-outre-mer des volontaires, valoriser l’impact social et économique du SMA en mesurant le devenir des jeunes jusqu’à deux ans après leur sortie,  inclure le SMA dans la révolution numérique en cours et enfin prolonger le réflexe « plate-forme SMA » dans les territoires afin de renforcer la coordination et la collaboration des acteurs de l’orientation, de la formation et de l’emploi.

Pour la ministre des Outre-mer, ce sont ces 7 axes d’évolution qui permettront pleinement au SMA de contribuer à édifier la société de compétences qu’appellent de leurs vœux le Président de la République et le Premier ministre.

Commentaire FEDOM : Ces mesures que nous saluons et soutenons, reprennent en grande partie ce que nous proposions dans notre plateforme de 28 mesures adressée aux candidats à l’élection présidentielle. C’est un signal fort adressé bien sûr au SMA dont les compétences et le dynamisme ne sont plus à démontrer mais aussi en direction des milieux économiques. Elles devraient être de nature à « booster » l’apprentissage et l’alternance dans les territoires ultramarins.

VIE PUBLIQUE

DU COTE DU PARLEMENT

Egalité Réelle : davantage de marchés publics pour les TPE-PME locales

Dès le mois d’avril prochain la mise en œuvre d’une mesure de La Loi Egalité Réelle permettra aux TPE et PME de La Réunion, et de tous les Outre-mer, de bénéficier davantage de marchés publics. Portée par la députée de La Réunion, Ericka BAREIGTS, et votée à l’unanimité, cette loi précise que les collectivités territoriales des Outre-mer peuvent réserver jusqu’à un tiers de leurs marchés publics aux TPE et PME locales. Ainsi, c’est la Stratégie du Bon Achat déjà expérimentée à La Réunion qui est généralisée dans tous les Outre-mer.

Par ce décret, il est désormais imposé à toutes les entreprises qui participent à un marché public de plus de 500 000 euros dans les Outre-mer, de présenter un plan de sous-traitance afin de permettre la participation des TPE-PME.

https://www.clicanoo.re/Politique/Article/2018/02/02/Egalite-Reelle-davantage-de-marches-publics-pour-les-TPE-PME-locales

Bello et Lorion s’inquiètent pour l’accession sociale à la propriété en Outre-mer

La mise en œuvre de l’article 126 de la loi de finances dans le cadre de la réforme des aides personnelles au logement (APL, ALS, ALF) supprime l’allocation logement pour les dispositifs d’accession à la propriété et à l’amélioration de l’habitat, et de location accession. Deux députés de La Réunion se sont inquiétés des conséquences de cette mesure dans les Outre-mer qui correspond, selon eux, à une « régression sociale« .

Lors des questions au gouvernement, Huguette Bello (PCF) a souligné qu’avec cette suppression, « des milliers de ménages parmi les plus modestes devront abandonner leurs rêves de devenir propriétaire ou de réhabiliter leur logement« . Cette décision est notamment jugée « catastrophique » pour les petites entreprises du BTP de La Réunion (300 petites entreprises et 1000 emplois directs menacés). Le Député David Lorion (LR) en a profité pour ajouter que cette décision « pénalise des familles très modestes, dont 30% ont des ressources inférieures à 514 euros« .

https://www.clicanoo.re/Politique/Article/2018/02/08/Bello-et-Lorion-sinquietent-pour-laccession-sociale-la-propriete-en

Référendum en Nouvelle-Calédonie : Manuel Valls sera rapporteur du projet de loi sur le corps électoral

La commission des Lois de l’Assemblée nationale a désigné mercredi Manuel VALLS comme rapporteur du projet de loi organique sur le sujet sensible du corps électoral pour le référendum sur l’indépendance en Nouvelle-Calédonie.

« Dans la continuité de mon travail comme Président de la mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, la commission des lois m’a désigné rapporteur de la loi organique la concernant », s’est réjoui l’ancien Premier ministre. Ce texte, qui sera d’abord débattu au Sénat le 13 février, est la traduction juridique d’un accord politique entre non indépendantistes et indépendantistes arraché le 2 novembre dernier à Matignon, lors d’un Comité des Signataires de l’Accord de Nouméa (1998).

http://outremers360.com/politique/referendum-en-nouvelle-caledonie-manuel-valls-sera-rapporteur-du-projet-de-loi-sur-le-corps-electoral/

Election législative partielle de la 2ème circonscription guyanaise : José MAKEBE et David RICHE officiellement candidats, Lenaïck ADAM persiste et signe

José MAKEBE est le second candidat à avoir déclaré sa candidature. D’origine bushiningué, il est âgé de 30 ans, chef d’entreprise et chargé de mission au développement économique dans une collectivité ; il est également délégué régional outre-mer des jeunes de l’Union des démocrates et indépendants.

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/jose-makebe-officiellement-candidat-legislative-partielle-4-11-mars-prochain-557347.html
David RICHE
soutenu par le Parti socialiste guyanais, Maire de Roura et Président de l’association des Maires de Guyane, est le premier à s’être déclaré le 5 février. Dernière limite pour les dépôts de candidature, vendredi prochain 9 février en préfecture.

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/c-est-officiel-david-riche-confirme-sa-candidature-aux-legislatives-partielles-4-11-mars-556627.html

Lénaick ADAM, le député de la deuxième circonscription, sortant, a déposé officiellement sa candidature en préfecture 24h avant la fin du dépôt des candidatures. Il s’est notamment s’affiché avec des soutiens de poids, Hélène SIRDER 1ère vice-présidente de la CTG, mais aussi et surtout, l’homme fort de la Guyane, tête de file de Guyane Rassemblement, également président de la CTG, Rodolphe ALEXANDRE.

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/legislative-partielle-lenaick-adam-part-conquete-2eme-circonscription-557795.html

GOUVERNEMENT

Apprentissage : le gouvernement présente son projet de réforme, les régions le condamnent

Le gouvernement a levé le voile sur les principales mesures de la réforme de l’apprentissage visant à faire de cette filière une voie d’excellence. Ce projet de loi promet une « révolution copernicienne », selon les propos de la ministre du Travail, Muriel PENICAUD.

Parmi les annonces qui ont été faites : des changements dans le financement de la filière par la mise en place d’une cotisation alternance unique ; un contrat d’apprentissage simplifié ouvert au moins de 30 ans ; une revalorisation des formations ; ou encore, la mise en place d’une aide de 500€ pour passer le permis de conduire pour tous les apprentis de plus de 18 ans.

Les régions ont réagi en soulignant qu’un grand nombre de questions n’était pas résolues, notamment « le risque de véritables fractures territoriales dans l’accès à l’apprentissage entre les zones métropolitaines et non métropolitaines».

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/02/09/20002-20180209ARTFIG00060-comment-le-gouvernement-veut-reformer-l-apprentissage.php

Annick Girardin veut faire des ports ultramarins des hubs régionaux

La ministre des Outre-mer Annick GIRARDIN, lors d’un colloque au Cnes sur les Outre-mer et la mer, a indiqué vouloir « mettre en place un dispositif fiscal adapté aux spécificités des ports ultramarins ». L’enjeu est bien de « faire des ports outre-mer des hubs régionaux pour permettre à la France de rayonner dans le transport maritime », a-t-elle expliqué en rappelant que « Nouméa est déjà la deuxième plateforme de transbordement de l’Océanie, La Réunion est bien placée pour être le hub régional dans l’océan Indien et les Antilles françaises aspirent à devenir le hub des Caraïbes sud« .

La ministre s’est félicitée de voir l’idée que les Outre-mer puissent être les pierres angulaires du développement maritime français faire son œuvre, tout en regrettant que « sur les onze lycées maritimes français, aucun ne se trouve en outre-mer ». A ce sujet, Annick GIRARDIN a expliqué que seront expérimenté des « sections maritimes » sur le modèles des « sections européennes ».

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/annick-girardin-veut-faire-ports-ultramarins-hubs-regionaux-557397.html

Conseil des ministres du 8 février 2018

Le conseil des ministres a prononcé, sur proposition du ministre de l’intérieur, la dissolution du conseil municipal de la commune de RÉGINA–KAW (Guyane). C’est en novembre 2016 que le maire Michel QUAMMIE avait demandé, par courrier au Préfet, la dissolution du conseil municipal de la commune de Régina-Kaw. La raison serait due à un différend avec l’ancien maire, Pierre DESERT, également conseiller municipal dans l’opposition, rapporte le site Radio Péyi. En attendant l’élection d’un nouveau maire, qui doivent avoir lieu 3 mois après la décision de dissolution, c’est le préfet qui prendra la main sur la commune.

http://www.franceguyane.fr/actualite/politique/pourquoi-le-conseil-municipal-a-ete-dissous-388565.php

COUR DES COMPTES

Les collectivités d’outre-mer ont des charges en personnel excessives, qui contribuent à leurs difficultés financières

 Dans son dernier rapport, la Cour des Comptes passe en revue les communes en sureffectifs, comme Saint-Louis de Marie-Galante, où les emplois pour l’entretien des écoles seraient 6 fois supérieurs aux besoins réels. Le rapport, datant d’octobre 2017, consacre un large chapitre à la situation financière des collectivités d’outre-mer. La juridiction confirme entre autres une situation dégradée et souvent critique.

COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE

La Cour internationale de justice reconnaît le droit à réparation des dommages à l’environnement

 Par une décision historique, l’organe judiciaire des Nations unies admet que les dommages environnementaux peuvent être réparés. Cette décision ouvre des perspectives aux Etats victimes des nuisances de leurs alter ego. En l’espèce, la juridiction internationale condamne le Nicaragua à indemniser le Costa Rica pour les dommages environnementaux résultant du creusement de deux canaux dans une zone qui s’est révélée être sous souveraineté costaricaine.

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

La Collectivité de Guyane obtient la compétence des permis miniers en mer

Un décret, paru au Journal Officielle du dimanche 4 février, accorde à la collectivité territoriale de Guyane (CTG) la compétence de la délivrance des permis miniers en mer. La CTG désormais délivrer au groupe Total « un permis d’exploitation » si les recherches d’hydrocarbures en cours au large du territoire « s’avèrent fructueuses ».

Dans un communiqué le président de la CTG, Rodolphe ALEXANDRE, s’est félicité de « ce qu’il faut considérer comme une bataille juridique commencée en 2012 ».

Le décret précise notamment que les compétences en matière de délivrance et de gestion des titres miniers en mer en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à La Réunion et à Mayotte, relèvent désormais des collectivités ou régions de ces territoires.

https://www.notretemps.com/droit/la-collectivite-de-guyane-obtient-la-afp-201802,i161779

Octroi de mer : L’exonération prolongée pour les importations des entreprises locales

En réponse à l’augmentation des prix des produits frais à Mayotte (+7.6% selon l’Insee), le Département a concédé une baisse des prélèvements de l’octroi de mer à hauteur de 30 millions d’euros. Par communiqué de presse, la collectivité a annoncé une baisse générale du taux des produits taxés à 30% ramené à 20% (10 points de baisse). Avec cette mesure, une diminution des tarifs de l’alimentation en général et des produits manufacturés est attendue.

Le Conseil départemental a également indiqué «la reconduction des exonérations sectorielles en faveur des entreprises pour deux années supplémentaires afin d’encourager le développement économique et la production locale ». C’est près de 5600 entreprises et 1000 produits qui sont affectés par ces exonérations.

https://www.mayottehebdo.com/actualite/economie/octroi-de-mer-l-exoneration-prolongee-pour-les-importations-des-entreprises-locales

Berguitta : un espoir pour les sinistrés pas assurés

Suite à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 10 communes du département de La Réunion, par arrêté ministériel du 31 janvier 2018, le préfet de La Réunion a sollicité la mobilisation du Fonds de secours (FSOM) auprès du ministère des Outre-mer. Ce fonds, expression de la solidarité nationale, est destiné à aider, sous certaines conditions, les particuliers, les entreprises à caractère artisanal ou familial, les exploitants agricoles et les collectivités territoriales dont les biens non assurés auraient été endommagés par la catastrophe naturelle.

A ce stade, une évaluation globale des dégâts occasionnés par Berguitta est nécessaire.

https://www.temoignages.re/economie/berguitta-un-espoir-pour-les-sinistres-pas-assures,92309


VIE ASSOCIATIVE

VIE DE LA FEDOM

Tableau de Bord

On trouvera dans le tableau de bord les chiffres du chômage pour le mois de décembre 2017

Télécharger le tableau de bord intégral : https://fedom.org/wp-content/uploads/2017/03/TABLEAU-DE-BORD-FEDOM_def.pdf

Save the date : les prochains évènements de la FEDOM

  • Réunion des commissions BTP et Economique : jeudi 1er mars 2018
  • Conseil d’administration de la FEDOM : le vendredi 2 mars 2018
  • Assemblée Générale de la FEDOM : le vendredi 25 mai 2018

VIE DES ADHERENTS

Air Austral et Air Madagascar : mariage consommé à Paris

Marie Joseph MALE, PDG d’Air Austral, et Rolland BESOA RAZAFIMAHARO, PDG d’Air Madagascar, ont dévoilé à Paris ce qui sera la feuille de route commune des deux compagnies pour les dix ans à venir. L’objectif affiché est de ramener Air Madagascar à l’équilibre d’ici quatre an en favorisant le développement du réseau intérieur malgache. Il est prévu de favoriser les synergies des deux transporteurs, notamment par l’harmonisation des programmes de fidélité et la mutualisation des couts de maintenance. Les rotations vont s’accentuer entre la Réunion et Antananarivo, et le nombre de fréquences entre la capitale malgache et la France sera porté de deux à cinq en juillet.

Pour rappel, en octobre 2017, un accord de partenariat signé entre les deux entreprises aériennes avait permis à Air Austral d’entrer au capital de la compagnie nationale malgache à hauteur de 47%.

https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/02/06/Air-Austral-et-Air-Madagascar-mariage-consomme-Paris_513552

XL Airways ouvre les correspondances entre Tel Aviv et les USA

La compagnie est en train de vivre une « petite révolution ». Jusqu’ici spécialisée dans les vols long-courriers directs et sans correspondance, XL Airways proposera dès le 1er mai 2018 des vols en correspondance à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

Elle pourra notamment compter sur ses tarifs « particulièrement attractifs », avec des aller/retour Tel Aviv/New York à partir de 520€, bagage compris. Sur l’ensemble des vols de la compagnie, les passagers bénéficieront d’un service long-courrier, avec un repas chaud sur chaque vol, et l’accès au système de divertissement sans fil XL Cloud. Enfin, les passagers qui le désireront pourront effectuer gratuitement un arrêt à Paris, à l’aller, au retour ou les deux, dans la limite de 5 jours sur place.

http://www.air-journal.fr/2018-02-06-xl-airways-ouvre-les-correspondances-entre-tel-aviv-et-les-usa-5194218.html

VIE DES PARTENAIRES

Le service militaire adapté a accueilli plus de 6 000 jeunes d’outremer

Le dispositif militaire d’insertion socio professionnelle pour les jeunes des Outre-mer a tenu son colloque, jeudi 8 février au palais d’Iéna à Paris, siège du Conseil économique, social et environnemental. A l’occasion de cet évènement, le service militaire adapté tire le bilan d’une année 2017 particulièrement riche. Les autorités militaires se sont notamment félicités d’avoir passé la barre des 6 000 volontaires accueillis et d’un taux d’insertion professionnelle de 77%.

Jean-Pierre Philibert s’y est exprimé sur le SMA vu par les entreprises des outre-mer.

Pour rappel, le RSMA forme les jeunes dans des branches aussi diverses que l’agriculture, la pêche, le bâtiment, les transports, l’hôtellerie, la gestion ou le commerce.

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/service-militaire-adapte-accueilli-plus-6000-jeunes-outremer-557785.html

 

ACTUALITÉS

BREVES

Les professionnels du secteur unis pour soutenir le tourisme en Guyane

Les professionnels du secteur du tourisme en Guyane se sont réunis, lundi 7 février à Cayenne, afin d’examiner les actions à mener sur le plan de la communication en vue de « faire de la Guyane une destination touristique ». Mandaté par le ministère des Outre-mer qui finance l’opération à hauteur de 540 000 euros, l’opérateur Atout France, l’agence de développement touristique française, a présenté un plan d’action visant à relancer les activités de toute la filière touristique en Guyane. Ce projet de communication est destiné essentiellement au marché national et au renforcement de la visibilité du territoire.

Le président du CTG, Alex MADELEINE, la présidente de la CCIG, Carine SINAÏ-BOSSOU et la vice-présidente du Club des Hôteliers de Guyane, Hélène PAUL, se sont félicités des travaux engagés pour cette « campagne exceptionnelle ».

https://www.tendancehotellerie.fr/articles-breves/communique-de-presse/9037-article/les-professionnels-du-secteur-unis-pour-soutenir-le-tourisme-en-guyane

Le prix de la tonne de canne va être revu à la hausse

Au terme de plusieurs mois de négociations, les planteurs et les usiniers, regroupés au sein de l’Iguacanne, ont signé un accord sur le prix industriel de la canne. La part payée par les usines augmente de 4,52 € par tonne et s’élève donc à 36€86. Sur ces 4,52€ de hausse, 1,17€ résulte d’une révision de la formule de calcul de la richesse saccharine, à travers la hausse du Km, ce coefficient d’extraction qui n’avait pas bougé depuis 1983.

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/prix-tonne-canne-va-etre-revu-hausse-557613.html

ETUDES, RAPPORTS ET ENQUETES

Tourisme La Réunion : une fréquentation touristique record

Le secteur hôtelier confirme l’embellie de la fréquentation touristique, pour la 3e année consécutive. Alors que 2016 affichait déjà une progression de 7,5 %, 2017 s’annonce à près de 10 % de croissance, en taux d’occupation et en chiffre d’affaires, pour les principaux acteurs hôteliers. Avant les comptes définitifs, l’Institut Réunionnais du Tourisme estime déjà que le seuil symbolique de 500 000 visiteurs pourrait être atteint. « C’est une année record, qui suit une année record », se réjouit Patrice PETA, directeur du Palm Hôtel & Spa, à Petite-Ile.

Ce résultat est notamment dû à la progression du marché touristique au 3e trimestre, une période habituellement creuse. La politique tarifaire de French Blue (French Bee), a démontré que les voyageurs viennent plus nombreux à La Réunion lorsque le coût de l’aérien diminue.

https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/02/08/Les-fruits-dune-frequentation-touristique-record-et-dun-travail-de-fond

Les créations d’entreprises en hausse à La Réunion en 2017

Avec 6 200 entreprises nouvelles, les créations augmentent de 3 % à La Réunion en 2017. « Il s’agit de la deuxième année consécutive de hausse », note l’Insee. Celle-ci intervient après une bonne année 2016 où le nombre d’entreprises avait déja augmenté de 4%. « Il augmente également en Guadeloupe (+ 7 %) et surtout à Mayotte (+ 16 %), mais diminue en Martinique (- 2 %) et chute fortement en Guyane (- 10 %). » Au niveau national, la création d’entreprises progresse fortement avec + 7 %, et résulte notamment d’un regain des immatriculations de micro-entreprises (+ 5 % après – 5 % en 2016).

https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/02/09/Les-creations-dentreprises-en-hausse-en-2017_514140

Tourisme en Polynésie : les chiffres de l’hébergement et une fréquentation boostée par les croisières

Le service du tourisme a actualisé un état des lieux de l’offre d’hébergement touristique polynésienne au 31 décembre 2017. Il fait état d’une capacité réceptive maximale de 11616 nuitées touristiques quotidiennes en hôtels et pensions de famille sur l’ensemble de la Polynésie française. Elles sont réparties dans 2744 unités d’hébergement hôtelières et 1498 chambres pour ce qui relève de la petite hôtellerie familiale. L’archipel de la Société concentre l’essentiel de cette offre.

https://www.tahiti-infos.com/Tourisme-les-chiffres-de-l-hebergement-en-Polynesie_a168922.html

Selon l’Institut des Statistiques de Polynésie française (ISPF), la fréquentation touristique à fait un bond de 4,4% en octobre 2017, par rapport à la même période en 2016. Cette augmentation est essentiellement due au tourisme de croisière, puisque le tourisme terrestre est en recul.

L’Amérique du Nord et la France restent les marchés principaux avec, à eux seuls, 57% du marché touristique en Polynésie. Un renforcement du marché est attendu avec l’arrivée prochaine de French Bee et du géant américain United Airlines.

http://outremers360.com/economie/tourisme-en-outre-mer-en-polynesie-la-croisiere-fait-bondir-la-frequentation-touristique/

JOURNAL OFFICIEL

JO du 06.02.2018

Arrêté du 5 février 2018 relatif à la composition du cabinet du Premier ministre. Est nommé au cabinet du Premier ministre, M. François Antoine MARIANI au poste de conseiller technique politiques contractuelles territoriales, à compter du 19 février 2018.

JO du 07.02.2018

Arrêté du 29 janvier 2018 portant modification de l’arrêté du 22 juillet 2010 portant création d’un établissement de placement éducatif et d’insertion à Fort-de-France (972)

JO du 08.02.2018

Arrêté du 30 janvier 2018 relatif aux modalités d’exercice du contrôle budgétaire sur l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité

Avis de vacance de l’emploi de directeur adjoint de la mer de Guadeloupe

JO du 09.02.2018

Décret du 8 février 2018 portant dissolution du conseil municipal de la commune de Régina-Kaw

Arrêté du 22 janvier 2018 fixant au titre de l’année 2018 le nombre de postes offerts au concours externe de recrutement de professeurs des écoles du corps de l’Etat créé pour la Polynésie française

Avis de vacance de l’emploi de directeur des affaires culturelles (La Réunion)

JO du 10.02.2018

Arrêté du 31 janvier 2018 modifiant l’arrêté du 12 janvier 2018 portant désignation des assesseurs titulaires et suppléants du tribunal de première instance de Nouméa, des sections détachées de Koné et de Lifou et du tribunal de première instance de Mata-Utu

Exequatur accordés à des consuls :

  • L’exequatur est accordé à M. Zhihong CHEN, en qualité de consul général de la République populaire de Chine à Saint-Denis de La Réunion, avec juridiction sur le département de La Réunion.
  • L’exequatur est accordé à M. Achmad Gozali Hasan MUSTAFA, en qualité de consul général de la République d’Indonésie à Nouméa, avec juridiction sur la Nouvelle-Calédonie.
  • L’exequatur est accordé à Mme Johanna Jacqueline SALTON, en qualité de consul général de SAINTE-LUCIE à Fort-de-France, avec juridiction sur les départements suivants : la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane.

 

social position

Partager cet article