La lettre d’information hebdomadaire N° 218 du lundi 18 juillet 2016

La lettre d’information hebdomadaire N° 218 du lundi 18 juillet 2016

TENDANCE

Ne jamais s’habituer à l’horreur

Nous avons été Charlie, puis nous avons été Paris, Bruxelles, Mantes la Jolie.

Jeudi dernier, c’est la belle ville de Nice qui a été le théâtre de l’abomination et de l’horreur absolue. Près de 90 victimes, dont beaucoup d’enfants, ont trouvé la mort dans cet attentat d’une cruauté et d’une violence à laquelle nous ne devons pas, malgré la répétition des faits, nous habituer.

Ennemis de l’intérieur, guerre de civilisation, il faut savoir nommer le mal afin de mieux le combattre et de l’éradiquer. Car c’est bien de cela qu’il s’agit puisque c’est à l’Occident et à notre modèle de civilisation que ces barbares s’attaquent.

Bien sûr il ne faut pas stigmatiser, ni « amalgamer » mais pour autant il ne faut pas, il ne faut plus s’empêcher de pointer les vrais problèmes afin de tenter de trouver les solutions.

Notre vivre ensemble est menacé par ces barbares qui ont comme point commun de s’inspirer de l’idéologie terroriste de l’Etat « dit » islamique qui a pour objectif de diviser les Français et plus largement les occidentaux selon leurs croyances religieuses. Dans ce contexte dramatique, nous ne pouvons baisser les bras face à un tel déferlement et une telle récurrence de violence et de haine.  Inspirons nous plutôt de nos sociétés ultramarines où les différences religieuses, loin de diviser, constituent des richesses et favorisent des ponts entre les diverses communautés.

La FEDOM exprime tout son soutien et sa solidarité aux victimes et à leurs familles.

Samia Badat-Karam

DU COTE DU PARLEMENT

Directive européenne « détachement » de travailleurs et outre-mers

Après avoir été adoptée à l’unanimité des membres de la Commission des affaires européennes le 28 juin dernier, la proposition de résolution européenne (PPRE) déposée par le député Gilles Savary (PS-Gironde) sur le projet de la Commission européenne de révision de la directive « détachement » de 1996, vient d’être approuvée le 13 juillet par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

La Commission a rajouté un amendement rappelant la nécessité de lutter contre les abus au détachement sur le continent européen, mais aussi dans les régions ultrapériphériques de l’Union européenne, dont font partie nos régions et départements d’outre-mer.

Cette proposition de résolution européenne, qui devient désormais la position de l’Assemblée Nationale sur le projet de directive, apporte son soutien aux propositions contenues dans le projet de directive, qui instaure, entre autres, le principe « à travail égal, salaire égal ».

La résolution invite en outre la Commission européenne à aller plus loin pour assainir la pratique du détachement au sein de l’Union européenne, en proposant de mettre un terme à la possibilité offerte par la directive fondatrice de 1996 aux entreprises de travail temporaire d’effectuer des détachements.

Gilles Savary s’est opposé en revanche à un amendement du député Jean-Philippe Nilor. (GDR – Martinique) qui tentait de faire prévaloir la spécificité des RUP au nom de l’article 349 du traité de l’UE pour protéger le marché local de l’emploi

Commentaire FEDOM : Gilles Savary s’est opposé à la reconnaissance d’une spécificité ultramarine sur ce sujet et s’est interrogé sur le coût de transport des travailleurs détachés en Martinique et dans les RUP, avançant l’hypothèse d’un manque de main d’œuvre qualifiée sur place. Il a admis qu’il pouvait y avoir un manque de contrôle. Mais surtout, il a considéré que porté la question de la problématique ultramarine devant la commission compromettrait la réforme nécessaire et devenue sensible (après le Brexit) du statut des travailleurs détachés : « Il ne faut pas affaiblir la position française vis à vis de l’UE ». Gilles Savary considère en outre, qu’il s’agit d’un problème français plus qu’européen.

Pour les chefs d’entreprise des RUP, la question a été évoquée depuis quelques années au regard des inégalités de concurrence.

Marc Laffineur « la défisc’, un dispositif à pérenniser »

Le député du Maine-et-Loire, Marc Laffineur, était sur le Fenua pour une mission d’évaluation de «l’efficacité du budget » versé à la Polynésie par l’État. Il a rendu ses conclusions : Pour le député, le dispositif de défiscalisation doit être « pérennisé » tout en faisant attention à ce qu’il n’y ait pas d’abus. « Vu de Bercy c’est sans doute ce qui a freiné. La défisc’ est un atout essentiel car c’est aider les investissements. C’est là-dessus qu’il faut insister. Ce territoire comme d’autres territoires d’outre-mer manque d’investissements. Il faut donc trouver toutes les possibilités d’investissements qui permettent de préparer les emplois de demain », souligne le député.

Le membre de la commission des finances à l’Assemblée nationale a identifié « les freins » et assure qu’il se fera  » le porte-parole de tous les acteurs locaux » à Paris lors des discussions sur le budget 2017 à la fin de l’année à l’Assemblée nationale. « Le frein à la défisc’ c’est le délai pour les agréments. On me dit qu’il faut entre 8 mois voire 3 à 5 ans pour les obtenir et que parfois, au bout de deux ans, la réponse est négative (… -) Il y a des choses à revoir, je proposerai qu’il y ait par exemple des seuils au-dessous desquels les agréments pourront être obtenus sur le territoire pour faire en sorte que l’investissement puisse se faire beaucoup plus rapidement », insiste-t-il. (Source : Tahiti infos)

Une expo de photos sur Saint-Pierre et Miquelon à l’Orangerie du Sénat à Paris

Le photographe Grégory Pol, auteur du désormais célèbre portrait d’un harfang des neiges rendra hommage à Saint-Pierre et Miquelon dès ce mercredi à travers une exposition à Paris. Invitation au voyage à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg du 13 au 24 juillet 2016.

http://la1ere.francetvinfo.fr/une-expo-de-photos-sur-saint-pierre-et-miquelon-l-orangerie-du-senat-paris-379319.html

 

GOUVERNEMENT

Mayotte : le Code du travail sera appliqué à partir du 1er janvier 2018

L’application de la totalité du Code du travail sera effective à partir du 1er janvier 2018. Il s’agissait d’une condition préalable à toute négociation sur l’égalité réelle posée par les syndicats.

http://www.linfo.re/ocean-indien/mayotte/697602-mayotte-le-code-du-travail-sera-applique-a-partir-du-1er-janvier-2018

Evolution statutaire et développement économique au menu des rois de Wallis-et-Futuna à Paris (AFP)

L’évolution statutaire des îles de Wallis et Futuna et leur développement économique, pour faire face à la désertification de ces territoires par la jeunesse, étaient au programme de la délégation des autorités coutumières, reçues lundi dernier au ministère des Outre-mer. En visite à Paris jusqu’au 14 juillet, la délégation est notamment composée du roi d’Alo (Futuna), Filipo Katoa, du roi de Sigave (Futuna), Eufenio Takala, ainsi que du Premier ministre d’Uvéa (Wallis), Mikaele Halagahu, et de plusieurs ministres et chefs coutumiers.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/evolution-statutaire-developpement-economique-menu-des-rois-wallis-futuna-paris-142311

Une mission d’exploration bientôt à Wallis et Futuna sur les richesses minières sous-marines (AFP)

Une mission d’exploration et de pédagogie sera envoyée à Wallis et Futuna, portant sur les richesses minières sous-marines, a annoncé mercredi la ministre des Outre-mer. George Pau-Langevin recevait les rois de Futuna et le représentant du roi de Wallis en visite officielle dans l’hexagone.

http://la1ere.francetvinfo.fr/une-mission-d-exploration-bientot-wallis-et-futuna-sur-les-richesses-minieres-sous-marines-379717.html

CESE

Le CESE approuve le projet de loi Egalité réelle outre-mer et fait des préconisations

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) approuve, dans un projet d’avis que l’AFP s’est procuré mardi, le « projet de loi de programmation en faveur de l’égalité réelle en outre-mer », qui doit être présenté au cours de l’été en Conseil des ministres, et fait des préconisations.

En savoir plus : http://www.lecese.fr/content/le-cese-rendu-son-avis-sur-lavant-projet-de-loi-de-programmation-en-faveur-de-l-egalite-reelle-outre-mer

 

COLLECTIVITES LOCALES

Tourisme à Saint-Pierre et Miquelon : Archipel Développement engage des experts pour développer sa marque 

Suite au lancement de la marque touristique le 2 juin « Saint-Pierre-et-Miquelon, des îles d’exception », la Commission européenne appuie la Collectivité Territoriale dans son ambition. Une équipe franco-canadienne va accompagner le territoire pour renforcer l’image du territoire, les opportunités économiques et les contacts d’affaires. Longtemps réservé à un microcosme, le marketing territorial se démocratise sous l’impulsion de villes ou régions qui, les premières, ont su en faire un atout, à l’image de « Only Lyon » ou de la marque-Alsace. Par nature, les territoires insulaires doivent s’ouvrir à l’extérieur pour compenser leurs frontières naturelles. La démarche devient ainsi incontournable pour que l’archipel réussisse sa diversification économique. Au-delà du développement touristique, c’est l’attractivité globale de Saint-Pierre-et-Miquelon qui est en jeu. Un travail de fond s’engage avec les acteurs pour créer, d’ici courant 2017, une marque territoriale partagée par tous.

http://www.sodepar.com/fr/95/20-tourisme.html?utm_source=Sarbacane&utm_medium=marielaurebohan@googlemail.com&utm_campaign=%7Boct+2012%7D+%7Bnewsletter%7D

TABLEAU DE BORD

 

Consultez le dernier Tableau de bord de la FEDOM actualisé au 20 juin 2016

Voir le tableau de bord : http://www.fedom.org/tableau-de-bord-fedom-mis-a-jour/

 

VIE DE LA FEDOM

Location des salles de la FEDOM

La FEDOM met en location ses salles de réunion, situées à son siège, au 11 rue de Cronstadt 75015 PARIS.

En savoir plus : https://www.easyreunion.fr/espaces/espace-fedom/salles/la-salle-mascareignes?utm_source=OxiMailing&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Espace%2BFEDOM%2Bn%B02

La FEDOM recherche un stagiaire polyvalent

Dans le cadre de l’accroissement de ses activités, la FEDOM (Fédération des entreprises des outre-mer) recherche un stagiaire en charge du suivi des dossiers économiques et des affaires publiques.

En savoir plus : http://www.fedom.org/la-fedom-recherche-stagiaire-polyvalent-profil-juriste-ou-economiste/

Informations sur sg@fedom.org

Nos coordonnées

La FEDOM s’est dotée de nouvelles adresses mail personnalisées. Si l’adresse mail générique contact@fedom.org est inchangée et vous permet de joindre l’ensemble de l’équipe, voici désormais les adresses mail personnalisées :

Jean-Pierre PHILIBERT, Président : jpphilibert@fedom.org

Samia BADAT-KARAM, Secrétaire Générale : skaram@fedom.org

Vanessa GALLY, Assistante de direction : vgally@fedom.org

Justine BERTHEAU, stagiaire : jbertheau@fedom.org

VIE DES ADHERENTS

Didier Fauchard, Président du Medef Réunion « Je vais travailler avec la CGPME »

Interview dans le JIR du nouveau Président du MEDEF : http://www.fedom.org/je-vais-travailler-avec-la-cgpme-entretien-avec-didier-fauchard-president-du-medef-reunion/

 

Antilles : Le CMA CGM Pointe Caraïbe en service

Le dernier des quatre porte-conteneurs remplaçant les anciens « Forts » sur le service North Europe French West Indies (NEFWI) de CMA CGM est en service. Le navire est arrivé le 7 juillet dans l’estuaire de la Seine. Il s’agit du CMA CGM Pointe Caraïbe (ex-ANL Kurango), que le groupe exploitait auparavant entre l’Asie et la Méditerranée. Construit en 2010, ce porte-conteneurs de 224 mètres de long pour 31 mètres de large offre une capacité de 2872 EVP, avec 738 prises reefer. Il est pour le moment immatriculé au Libéria.

Le Président de la CCIR signe une charte sur la location financière pour les entreprises réunionnaises »

La CCI de la Réunion a signé une convention de partenariat avec LocaSystem, qui permettra aux entrepreneurs locaux de bénéficier du dispositif de location financière, alternative à l’achat. « La crise de 2008 et les différents déboires économiques qui en ont découlé, ont occasionné de grosses difficultés aux entreprises réunionnaises. Les plus petites et moyennes structures ont parfois trinqué, voire fermé pour la plupart d’entre elles. La faute à un manque de trésorerie, le nerf de la guerre ». Ce système existe depuis longtemps dans l’hexagone et le groupe qui permettra sa mise en place à la Réunion est LocaSystem. Il s’agit de la filiale Eurodys. Le temps de finaliser leurs locaux à Saint-Denis, ils seront opérationnels dès le 18 juillet. Une antenne dans le sud de l’île, à Saint-Pierre, est également en prévision. La CCI Réunion est ‘’totalement séduite par le concept’’, annonce son président Ibrahim Patel avant d’ajouter, que cette signature est un ‘’moment historique pour les entreprises réunionnaises ‘’. En effet, ‘’beaucoup d’entreprises attendaient ce système de location financière, LocaSystem est arrivé au bon moment, un moment où il faut relancer l’économie’« , ajoute-t-il.

Martinique : EDF prend de la hauteur pour observer ses lignes

L’entreprise EDF utilise un hélicoptère pour mieux observer les lignes à haute tension dans toutes les communes de l’île. Une procédure destinée à prévenir les coupures d’électricité. « Ce repérage permet aux techniciens d’intervenir avec précision afin d’éviter des coupures de ligne, comme après le passage de la tempête « Chantal » en 2013. Les chutes de branches causent à elles seules, un quart des coupures de courant », selon l’opérateur électrique.

http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/edf-prend-de-la-hauteur-pour-observer-ses-lignes-378235.html

Pierre Gattaz bientôt en Guyane

Invité par le Medef Guyane, le président du Medef Pierre Gattaz se rendra les 26, 27 et 28 juillet en Guyane. « Ce déplacement s’inscrit dans le cadre du projet France 2020 et des propositions ultramarines pour permettre le développement et la création d’emplois dans ces territoires et en France métropolitaine. » Le président Gattaz ira à la rencontre des différents secteurs économiques du tissu entrepreneurial, notamment en visitant plusieurs entreprises, afin d’appréhender au mieux le quotidien des chefs d’entreprise, de comprendre leur vision du développement du territoire, et de soutenir leurs messages auprès des élus et des différentes institutions publiques.

Campagne sucrière à la Réunion : c’est parti !

La campagne sucrière a démarré le 27 juin dans le Nord et l’est de l’île. Le démarrage dans le Sud et l’Ouest est prévu pour le 11 juillet. Au total, près de 2 millions de tonnes de canne à sucre devraient être récoltées. La campagne devrait s’achever début décembre. Jusqu’au mois de décembre, les 2 sucreries Tereos de l’île tourneront à plein régime. La sucrerie de Bois-Rouge, à Saint–André, traitera environ 960 000 tonnes de cannes, pour une production de 100 000 tonnes de sucre. Bois-Rouge est spécialisée dans la fabrication de sucres spéciaux roux et de sucre blanc de canne. La sucrerie de Gol, à Saint-Louis, traitera pour sa part 940 000 tonnes de cannes pour une production de sucre roux qui avoisinera 100 000 tonnes.

RAPPORTS ET ETUDES

IEDOM : rapports conjoncturels pour Mayotte et St Pierre et Miquelon

Saint-Pierre et Miquelon : http://www.iedom.fr/saint-pierre-et-miquelon/publications/les-notes-expresses/les-notes-expresses-tendances/1er-trimestre-2016.html

Mayotte : http://www.iedom.fr/mayotte/publications/les-notes-expresses/les-notes-expresses-tendances/1ertrimestre-2016.html

 

BREVES

Promotion du 14 juillet / Légion d’honneur

17 nouvelles personnalités ultramarines dans cette promotion de 654 personnes, sont promues au grade du Chevalier de la Légion d’Honneur, dont :

  • Baudouin (Manuel, Max, Bernard), chef d’entreprise, président de la chambre de commerce et d’industrie de la Martinique ; 36 ans de services.
  • Cadenet (Catherine, Jean-Claude dit Jean-Claude), ancien directeur général de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité ; 35 ans de services.
  • Carrère (Jean-Louis, Léon, Pierre), ancien directeur général adjoint des caisses réunionnaises complémentaires, président d’une fondation caritative (La Réunion) ; 33 ans de services.
  • Goulamaly (Nassir, Abdéaly), chef d’entreprise (La Réunion) ; 22 ans de services.
  • de La Houssaye, né Lahoussaye (Louis, Léon, Joseph dit Guy), ancien vice-président de l’office de tourisme de La Martinique ; 51 ans de services.
  • Mme Moe (Tepurotu, Elisabeth), gérante de sociétés (Polynésie française) ; 40 ans de services.
  • Montagnat (Georges, Maxime, Louis), gérant de société (Nouvelle-Calédonie) ; 47 ans de services.
  • Omar Oili (Saïd), ancien président du conseil général de Mayotte, maire de Dzaoudzi-Labattoir ; 29 ans de services.
  • Perfettini (Gérard, Georges), directeur régional de la Caisse des dépôts pour la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française

 

Création d’un club des hôteliers de la Guyane

 

Une association pour représenter les hôteliers de Guyane a récemment été créée. C’est l’association « Club des Hôteliers de Guyane ». Son président est François Du Boulay, un ancien directeur d’un grand hôtel situé route de Montabo à Cayenne. Le Club veut être l’interlocuteur privilégié des collectivités et autres institutions dans promotion et le développement de la filière.

 

Fred CONSTANT nommé ambassadeur en Guinée équatoriale

 

Le Martiniquais Fred Constant a été nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République de Guinée équatoriale. Ce Haut fonctionnaire fut notamment ancien ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane.

Agé de 56 ans, docteur d’Etat et agrégé de sciences politiques, Fred Constant a mené une carrière de professeur des universités et de haut fonctionnaire. Il a été notamment professeur à l’Université des Antilles, professeur invité aux universités de New York et de Berkeley (Californie), et recteur de l’Université internationale de la francophonie à Alexandrie, entre 2002 et 2004. Il a également occupé les postes de conseiller pour la coopération française à Maurice et à Sainte-Lucie.

 

LU DANS LA PRESSE

 

Sous le soleil de Marie-Galante, un nouveau parc éolien avec stockage

 

Une centrale éolienne avec stockage par batteries a été inaugurée fin juin sur l’île de Marie-Galante, à plus de 6 000 km de la métropole. La société française Quadran, exploitante de la nouvelle centrale éolienne dite de « Petite-Place », avait d’ailleurs déjà installé un premier parc éolien sur ce même site dès 1997 (démantelé en 2013). Ce parc éolien de Petite-Place est composé de 9 éoliennes rabattables adaptées aux conditions cycloniques, fournies par le constructeur français Vergnet qui a installé de nombreuses éoliennes de ce type en outre-mer (237 rien qu’en Guadeloupe).

La véritable nouveauté de ce parc réside dans son système de stockage de l’électricité grâce à un ensemble de batteries lithium-ion de l’entreprise française Saft (rachetée en mai 2016 par le groupe Total). Celui-ci permet de pallier en partie l’intermittence de la production éolienne en ajustant davantage la fourniture d’électricité aux besoins électriques de l’île au fil du temps. Mis en service en septembre 2015, le parc éolien de Petite-Place fournit déjà de l’électricité sur le réseau d’EDF et doit permettre de satisfaire les besoins électriques de plus de 3 300 habitants selon Quadran, ce qui correspond à l’ensemble de la population de la commune voisine de Capesterre-de-Marie-Galante.

En savoir plus : http://www.connaissancedesenergies.org/sous-le-soleil-de-marie-galante-un-nouveau-

 

APICAP annonce avoir investi près de 700.000 euros dans Gaïa

 

APICAP annonce avoir investi près de 700.000 euros dans Gaïa, entreprise réunionnaise spécialisée dans la conception et l’installation de solutions solaires. Avec plus de 20 millions d’euros investis à la Réunion, à travers 15 participations, Apicap est à ce jour le principal investisseur privé dédié aux PME réunionnaises. Gaïa est une entreprise qui conçoit et installe des chauffe-eaux solaires ainsi que des centrales photovoltaïques sur batterie pour l’autoconsommation. Composée d’une quarantaine d’employés, l’entreprise équipe à la fois les maisons individuelles et les bâtiments collectifs, permettant aux collectivités, aux bailleurs sociaux et aux particuliers résidant sur l’île de la Réunion d’effacer une grande partie de leur consommation électrique. L’entreprise consacre une part non négligeable de ses efforts dans la R&D et est agrée par l’Agence Régionale Énergie Réunion. (Boursier.com)

 

JOURNAL OFFICIEL

JO du 13 juillet 2016

– LOI n° 2016-948 du 12 juillet 2016 autorisant l’approbation de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République fédérative du Brésil en vue de l’établissement d’un régime spécial transfrontalier concernant des produits de subsistance entre les localités de Saint-Georges-de-l’Oyapock (France) et Oiapoque (Brésil)

– Décision n° 2016-586 du 29 juin 2016 portant renouvellement d’un membre du comité territorial de l’audiovisuel de La Réunion et de Mayotte

JO du 14 juillet

– Arrêté du 24 juin 2016 portant autorisation de transfert de mélasse de canne à sucre entre le département de la Guadeloupe et le département de la Martinique

JO du 16 juillet 2016

– Décision du 7 juillet 2016 portant organisation de la direction de la sécurité de l’aviation civile Antilles-Guyane

– Arrêté du 13 juillet 2016 portant nomination sur l’emploi de directeur adjoint des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de Mayotte, chargé des fonctions de responsable du pôle « politique du travail »

– Arrêté du 13 juillet 2016 portant fin de fonctions (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de Mayotte)

social position

Partager cet article