CP : CGPME / CINOR, UN PARTENARIAT RÉUSSI AU PROFIT DES TPE/PME ! (08.04.16)

CP : CGPME / CINOR, UN PARTENARIAT RÉUSSI AU PROFIT DES TPE/PME ! (08.04.16)

Communiqué de Presse de la CGPME REUNION

 

 

Dans le cadre de l’opération SBA  » Stratégie du Bon Achat  » la CINOR a organisé la troisième édition de la  » Journée du territoire  » ce vendredi 8 avril 2016.
L’occasion de saluer un bilan 2015 très encourageant et de constater que les TPE/PME accèdent très largement à la commande publique de la CINOR.

Small Business Act ou Stratégie du Bon Achat, créer les conditions pour que les TPE/PME accèdent à la commande publique

La « Journée du Territoire » de la CINOR est un rendez-vous désormais incontournable de la vie économique de l’intercommunalité. Elle a été instituée à la suite de la convention « SBA » (« Stratégie du Bon Achat ») conclue en août 2013 entre la CINOR et les différents organismes représentatifs des TPE/PME (CAPEB, CGPME, FRBTP, SYNTER, ADIR) et en décembre 2014 avec DIGITAL REUNION.

Cette journée a pour but de réunir acheteurs publics et acteurs privés. Objectif : étudier ensemble la commande publique à venir, et les conditions faites aux TPE/ PME pour y accéder.

La CGPME salue le travail remarquable de la CINOR qui, pour la troisième année consécutive, fait vivre cette convention et donne la preuve qu’au-delà de l’acte politique de signature d’une convention, l’engagement total dans sa mise en oeuvre permet le développement du territoire et des entreprises locales.

Bilan 2015 : près de 96% des marchés de l’intercommunalité, attribués à des TPE/PME

Cette journée a permis de dresser un bilan sur les réalisations en faveur des TPE /PME. En 2015, sur les 366 marchés attribués, 95.90 % ont été conclus avec des TPE/PME (soit 351 marchés). Ces marchés représentent en montant plus de 96% de l’ensemble de la commande de la CINOR, soit un montant global de 25 millions d’euros.

L’intercommunalité a également tenu ses engagements sur un autre enjeu crucial pour les TPE/PME : réduire les délais de paiement. En 2015, le délai moyen de paiement de la CINOR est inférieur à un mois.

41 millions d’euros de marchés pour 2016

Les entreprises présentes ont également pu bénéficier d’une présentation du calendrier des achats prévus par la CINOR pour l’année à venir, des informations utiles pour permettre aux TPE/PME de se préparer en vue des appels d’offre à paraître, et pour leur offrir de la visibilité sur le développement de leur activité.

La CINOR envisage ainsi de lancer 316 marchés en 2016, pour un montant total estimé de 41 millions euros, décomposés de la manière suivante :

  • 19 millions pour les travaux (secteur du BTP)
  • 7 millions pour les prestations intellectuelles (diverses prestations d’AMO, d’études, de mandat de maîtrise d’ouvrage)
  • le reste sera réparti entre les secteurs de l’entretien et de la propreté, de la restauration scolaire, du transport scolaire, et de la formation

2016 : miser sur l’ancrage territorial

Enfin, pour 2016, la CINOR et la CGPME veulent aller plus loin et mettre l’accent sur le troisième pilier du dispositif SBA : l’Ancrage territorial. L’ambition finale du SBA, c’est de parvenir à valoriser les savoirs faire locaux par la commande publique, et faire ainsi gagner le territoire. L’ambition est de favoriser le développement des filières locales (agroalimentaire, activités tournées vers la recherche, l’économie bleue, les biotechnologies,…) et le développement durable, en faisant par exemple, la promotion de l’habitat durable.

Cela passe notamment par l’insertion de clauses environnementales et de clauses d’insertion sociale.

REACTIONS

Gérald Maillot, président de la CINOR : « Les TPE/PME constituent le premier gisement d’emploi à la Réunion. 40% de ces entreprises sont d’ailleurs installées sur notre territoire, dans le Nord. Garantir l’accès aux marchés publics pour ces entreprises, c’est donc travailler pour la création d’emplois. Je suis satisfait du bilan 2015, je propose qu’en 2016, on fasse encore mieux ! »

Dominique Vienne, président de la CGPME Réunion : « Voilà les fruits d’une convention qui fonctionne. Demander à ce que les TPE/PME locales aient toute leur place dans la commande publique n’est pas uniquement un coup de gueule mais aussi un engagement entre les collectivités et les représentants des entreprises pour que cela se traduise réellement. Nous en avons donné la preuve.»

CGPME Réunion – le Vendredi 08 Avril

 

social position

Partager cet article