Publication d’une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD) sur le parc locatif social

Publication d’une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD) sur le parc locatif social

Au 1er Janvier 2015, le parc locatif social compte, dans les quatre DOM historiques, 144 100 logements, en progression de 4,2 % sur un an (métropole : + 1,5 %). Le parc DOMien représente désormais 3,03 % du total national (pour 2,9 % de la population française) ; cette proportion était de 2,75 % début 2012.

L’an dernier, 5 300 nouvelles mises en service ont été recensées dans ces DOM, soit 5,9 % du total national. Ce chiffre s’inscrit en baisse par rapport à 2013 (5 400 ; 6,6 % du total), mais il est supérieur à ceux de 2012 (4 300) et de 2011 (3 900). Au 1er Janvier 2015, 3.4 % des logements sociaux sont vacants dans les DOM, niveau quasi-équivalent à celui de l’hexagone (3,1 %), mais présentant de fortes disparités régionales (7,4 % en Guyane ; 1,7 % à La Réunion). Sur l’année 2014, le taux de mobilité s’élève à 8,7 % dans les DOM et à 9,6 % en métropole ; la mobilité est  très faible en Martinique (5,7 %, comparable au taux de l’Ile de France) et supérieure à la moyenne en Guyane (10,6 %). Début 2015, les loyers du parc social sont, dans les DOM, supérieurs à la moyenne de la province (5,35 €/m²) et de la France entière (5,65 €), sauf en Martinique (5,23 €). Le niveau de La Réunion (5,80 €) est supérieur à celui de la région PACA(5,70 €). Ceux de Guyane (5,93 €) et de Guadeloupe (6 €) se rapprochent des niveaux constatés en Ile de France (6,59 €). Et 26 %-27 % des logements sociaux en Guyane, Guadeloupe et Réunion affichent un loyer supérieur à 6,40 €/m², alors que cette proportion n’est que de 16 % en province.

 

Pour aller plus loin, consulter l’étude du CGDD

Découvrir les études portant sur les années antérieures (réservé aux adhérents) :

:
:
Contenu protégé par Ausiteodit

social position

Partager cet article