Le chômage continue de progresser dans les DOM…sauf pour les jeunes

Le chômage continue de progresser dans les DOM…sauf pour les jeunes

Fin Mars 2015, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories s’élève (données brutes) à 330 400 dans les quatre DOM « historiques », soit 5,2 % des 6 344 700 demandeurs d’emploi recensés en France par la DARES. Il faut y rajouter les 5 300 demandeurs d’emplois de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy (relevant du droit national mais supprimés du périmètre « France » en Février 2015), les 10 400 chômeurs de catégorie A comptabilisés à Mayotte (Février 2015), les 400 chômeurs recensés à Saint-Pierre-et-Miquelon (Déc. 2014) et les 7 700 chômeurs de Nouvelle-Calédonie (Février 2015). Dans les COM de Polynésie française et de Wallis et Futuna, il n’existe pas de régime d’indemnisation du chômage. Fin Décembre, ce total atteignait 331 800, mais à périmètre constant (avec St-Martin et St-Barthélémy), on constate une hausse de près de 4 000 chômeurs sur un trimestre.

Dans le détail, on constate que le nombre de chômeurs de catégorie A (actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi) continue d’augmenter Outre-mer, à périmètre constant : 256 200 en Déc. 2014 et 259 700 en Mars 2015. Sur un an (Mars 2014-Mars 2015), la hausse s’établit à 1,5 % contre 4,8 % en métropole. S’agissant des catégories A + B + C (actes positifs de recherche d’emploi), on compte désormais 300 000 chômeurs dans les quatre DOM, en hausse par rapport à Décembre 2014 (296 800). L’augmentation sur un an atteint 2,4 % (métropole : + 6,8 %). S’agissant du chômage de longue durée (inscrits depuis un an ou plus), la DARES recense 161 600 demandeurs d’emploi dans les DOM fin Mars 2015, soit 53,9 % des chômeurs (de 33,8 % en Guyane à 57,4 % en Guadeloupe), contre 43,3 % dans l’hexagone. Sur un an, la hausse atteint 2,3 % contre 9,9 % en métropole. Sur le dernier trimestre, on constate, Outre-mer, une décélération (+ 0,1 % ; métropole : + 1,5 %).

En revanche, la diminution du nombre de chômeurs de moins de 25 ans se poursuit. S’agissant de la catégorie A, le nombre de jeunes chômeurs s’établit à 36 900 dans les quatre DOM fin Mars 2015. La baisse est de 4,3 % sur un an, alors qu’en métropole, le chômage des jeunes poursuit sa hausse (+ 1,6 %). Fin Mars 2015, le nombre de jeunes chômeurs de catégories A + B + C s’établit à 41 200, contre 41 500 en Décembre 2014. Sur un an, la baisse concerne tous les DOM (-0,5 % en Guyane ; – 8 % en Martinique) et atteint 3,2 % en moyenne alors que l’hexagone connait une hausse de 4 %. Pour autant, les jeunes chômeurs DOMiens, en dépit de cette évolution positive, sont surreprésentés : ils représentent encore 4,9 % du total national (838 100) pour 2,9 % de la population française.

Commentaires FEDOM : La courbe du chômage n’est pas encore inversée (sauf pour les jeunes), mais cette décélération est de bonne augure été doit être confirmée. Tous les trimestres, la Lettre hebdomadaire fera le point sur l’évolution du chômage Outre-mer.

social position

Partager cet article