Guyane – Un nouveau « coup de gueule » du MEDEF (Le Kotidien de Guyane du 21/04/2015)

Guyane – Un nouveau « coup de gueule » du MEDEF (Le Kotidien de Guyane du 21/04/2015)

Publié le mardi 21 avril 2015 02:13

Parmi les nombreux sujets qui préoccupent les entreprises (Marché unique, octroi de mer, obtention des KBis, fonctionnement de la juridiction prud’homale…) il en est un qui énerve particulièrement Stéphane Lambert et le mouvement qu’il préside, ce sont les carences administratives qui pénalisent les entreprises et les consommateurs et notamment celles de la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt).

Selon le MEDEF, «  les agents de la DAAF et de la douane, chargés du contrôle de ces produits (produits frais-ndlr), sont dans l’incapacité d’exercer rapidement leur mission, faute d’effectifs et d’organisation. Or, l’obligation de rapidité est déterminante lorsqu’il s’agit de tels produits dont la durée de conservation ne peut excéder quatre jours. On se retrouve ainsi avec des produits qui n’ont plus les mêmes critères de fraicheur lorsqu’ils sont enfin contrôlés. Ils sont alors voués pour partie à la décharge publique ! »

C’est, par exemple, le cas de produits qui arriveraient un vendredi et ne pourraient, dans le meilleur des cas, n’être contrôlés que le lundi suivant. Si ce n’est pas gênant pour dans boîtes de conserve ou des produits d’entretien, il n’en est pas de même pour des fruits ou des légumes.

Le mouvement patronal est intervenu auprès du Préfet pour l’alerter sans avoir, à ce jour, reçu de réponse claire ni même de réaction.

On comprend mieux pourquoi certains rayons restent désespérément vides le samedi jour d’affluence de la plupart des surfaces de vente. Mais M. Lambert, ne comprenez-vous pas que ces fonctionnaires sont en weekend, ils veulent sans doute en profiter pour faire leurs courses et acheter tranquillement des produits… qui ne sont pas là… TM

social position

Partager cet article